Le site de Beuz
Slogan du site

Le site de Beuz contient une rubrique pour chacun de mes centres d’intérêts : mandriva linux, tarot, full metal planete, mes logiciels, etc...

EeePC : pour qui ?
Article mis en ligne le 19 avril 2008
dernière modification le 3 janvier 2009
par beuz
Imprimer logo imprimer Enregistrer au format PDF

L’EeePC ressemble fortement à une mode, donc je ne m’y suis pas intéressé jusqu’à ce que je le vois en vrai. Sa taille à mi-chemin entre le portable et le PDA m’a immédiatement fait penser que je voyais peut-être là le bon intermédiaire.

Mes capacités ophtalmiques étant tout à fait limitées, l’usage d’un PDA m’est très difficile. Par ailleurs, je ne trouve pas très pratique l’absence de clavier, ni ces claviers minuscules où l’absence de faute de frappe constitue la performance à atteindre.

Quant aux portables, ils ont tendance à grandir, grandir... Aujourd’hui, pour installer son portable à côté d’un autre utilisateur de portable dans un train, il faut faire un créneau ! Les sacoches en bandouillère ont dû laisser place aux valises à roulettes pour supporter ce poids (en attendant les malles militaires ?).

Bref, me voilà avec mon portable Asus Eeepc. Et là, première surprise : en 20 secondes, le PC est prêt, loin devant les PC traditionnels. L’interface est agréable même si son côté "flashy" est un peu déroutant.

l’utilisation

Le clavier est tout à fait suffisant, de même que l’écran. Le pavé tactile est plus difficile à utiliser même pour un habitué pour deux raisons :
- les clics sont difficiles à faire (avec un touchpad "normal", l’index glisse et le pouce clique approximativement alors qu’ici le pouce doit bien appuyer verticalement au bon endroit)
- la zone qui fait office de roulette est une excellente idée mais je n’ai pas encore compris pourquoi ça marche parfois et parfois pas !

Pour le reste, il n’y a rien à redire : c’est un vrai PC et j’ai eu la surprise de voir que sa carte wifi se comportait mieux que celle de mon portable, tout comme la webcam.

Dans le TGV, sa clef 3G est fonctionnelle sur tout le trajet Paris-Lille même si une bonne partie se fait en "2G" (GPRS). Sur Lille-Saint AMand les Eaux (TER), c’est à peu près le même constat : près des villes en 3G, près des champs en 2G.

connectique

Là encore, il est bien pensé : côté droit , tout ce qu’il faut pour en faire un PC de bureau : prises écran (VGA) , clavier et souris (2 USB). L’autre côté comprend la connectique son, une prise RJ45 et une dernière prise USB. Les périphériques sont auto-détectés et une fenêtre vous propose de lancer le gestionnaire de fichier, le gestionnaire multimédia, etc. Le montage est automatique.

à l’usage

J’ai essayé de brancher dessus un disque dur USB auto-alimenté sur lequel j’avais installé une distribution linux mandriva 2007. Après un changement simple dans le BIOS, l’ordinateur a démarré sous cette mandriva et j’ai retrouvé mon bureau KDE assez rapidement (malgré un chvauchement des raccourcis car j’en avais un peu beaucoup sur mon bureau).

Ensuite j’ai préparé une mandriva 2008.1 qui elle aussi s’est très bien sortie du passage sur ce miniPC. Je dois encore y configurer la clef 3G et tester le wifi et l’installer ensuite "en dur" sur ce PC (sur lequel j’ai ajouté par confort une carte SDHC 4Go).

conclusion

Pour certains (les sédentaires de l’informatique), ce sera un gadget ou un ordinateur d’appoint que l’on sortira rarement. Pour d’autres (je pense surtout aux nomades occasionnels par profession) l’eeePC deviendra vite indispensable. Dans mon cas, j’ai un PC de travail (sans le poids) partout où je vais. Il restera à voir si ce portable à bas coût tient la distance avec un usage assez intensif.

Forum
Répondre à cet article

A télécharger

Pas de documents à télécharger pour cet article

Mots-clés associés



puce Plan du site puce Contact puce Mentions légales puce

RSS

2001-2014 © Le site de Beuz - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.73.2
Hébergeur : Beuselinck