Le site de Beuz
Slogan du site

Le site de Beuz contient une rubrique pour chacun de mes centres d’intérêts : mandriva linux, tarot, full metal planete, mes logiciels, etc...

Scandale à la Deep Space Mining

Le petit monde de la croisée pour ceux qui ne savent pas...

Article mis en ligne le 25 novembre 2004
dernière modification le 10 juin 2007
Imprimer logo imprimer Enregistrer au format PDF

Depuis le récent coup d’état qui as permit la destitution de l’Empereur despotique Tulamore, ce dernier envisage de prendre des mesures draconiennes et anti-salariales avec ses employés

Scandale à la Deep Space Mining

Depuis le récent coup d’état qui as permit la destitution de l’Empereur despotique Tulamore, ce dernier envisage de prendre des mesures draconiennes et anti-salariales avec ses employés

Revenons un peu dans le passé pour mieux comprendre l’état d’esprit du chef de la DSM :

La DSM était, du temps de sa grandeur, la corporation N°1. Elle employais du personnel hautement qualifié et heureux de participer à maintenir cette corpo à son plus haut niveau.

C’était la belle époque, où Békymy 1er règnait sur ce coté-ci de la galaxie. Les banquets étaient grandioses et généreux. Toutes les maisons étaient représentées en profitant de ces occasions pour noyer dans la ripaille et surtout dans la boisson les désaccords et autres captures des campagnes passées et en cour. C’était ainsi l’occasion de se restituer les malheureux conducteurs d’engins et autres servants de pièces capturés en même temps que leurs chars, vedettes et autres pondeuses... c’était aussi l’occasion de rendre les pilotes capturés sur les exploitations autour de pintes bien remplies de « Digg’s » la fameuse bière Digginiène qui obtient lors de ces inoubliables réunions ses lettres de noblesse.

En ces temps insoucieux et durant ces mémorables banquets, les valeureux pilotes s’attribuèrent des surnoms caricaturant la nature profonde de leurs personnages. C’est ainsi que le sieur Shakalo se vit attribué de ce surnom pour avoir si souvent terminé ses soirées de beuveries dans les canaux de la capitale. Il faut aussi avouer que ses éructations devant les badauds tordus de rire à le voir se dépêtrer dans l’élément liquide « C’est assez.. c’est assez.. » ont beaucoup aider à lui attribuer un nom proche du célèbre cétacé. Il contribua fortement à nommer un autre pilote, pas moins que le célèbre maître pilote de la « Taro-Team » Effectivement, alors qu’après la synchronisation des divers efforts de nombreux servant de crabes, ces dernier parvinrent à extirper le dit Shakalo du canal principal avec un crabe pourtant flambant neuf, mais son treuil n’ayant pas supporté la surcharge, le pilote de la Boum’s, s’écrasa au sol sur le pilote que l’on appellera ensuite « ZeJPG » (le malheureux était devenu aussi plat qu’une image au format JPEG). Encore un autre exemple avec le maître pilote de la « Seb Mining Inc. » qui, passé maître dans l’art de se glisser de groupe en groupe pour vider le plus possible de pintes, et descendant ces dernières aussi facilement qu’un toboggan, il se vit attribué du surnom de « Slider » exprimant une action de glissade dans la langue Shakespearienne.

Pourtant, deux pilotes se distinguèrent par le fait qu’il ne devaient pas leur pseudo à cette époque d’abondance mais à un temps juste postérieur.

j’ai nommé les célèbres pilotes Tullamore et ZeBeuZ.

Le premier ne doit son pseudo qu’à une compression de ses envies les plus secrètes. Tel le grand vizir Iznogoud, dont il c’est emparé du slogan « Je veux être calife à la place du calife » celui-ci ne rêvait que d’une chose : s’emparer du trône du débonnaire Bekymy « le bon ». Il s’était offert les services d’un grand reporter « Mlle Tulla More » qui par ses articles mensongés dans la presse people avait pour mission de déstabiliser l’empereur. Tullamore n’est en fait que la compression de la phrase favorite mais figurée qu’il répétait sans cesse à Tulla : « tue le à mort ! Tue le à mort ! ».

C’est le pilote ZeBeuz qui nous délivra cette vérité après s’être acoquiné secrètement au grand reporter. Et c’est en apprenant cette liaison que ses collègues lui dirent d’une seule voix : « t’est complètement Beuz de passer ton temps avec l’égérie de tully. » Et c’est ainsi qu’il obtint son pseudo de ZeBeuZ.

Mais la reporter causais sur l’oreiller. Et nous découvrîmes vite les secrets du despote Tullamore. Il voulait tout simplement dépasser son rival en réduisant à l’esclavage les malheureux personnels capturés lors des campagnes d’exploitations. Ainsi, ce réservoir de main d’oeuvre à bas prix handicapais les corpos concurrentes puisque les prisonniers ne leur étaient plus rendus. De plus, ils étaient condamné à ramer à fond de cale dans les différentes barges et vedettes tulamoriènes. Devant cette concurrence déloyale, le plan de Tully porta ses fruits et ce dernier gravit enfin le dernier échelon qui le plaça à la tête de la galaxie, destituant du même coup son prédécesseur, Békymy 1er.

Mais la résistance s’organisa.

C’est un jeune pilote free lance qui fut choisi pour détrôner le despote et remettre de l’ordre dans l’organisation et les pratiques devenues pernicieuses durant ces temps incertains.

Ravage, il obtint ce pseudo très vite. En fait dès sa première participation à un banquet où ayant un peu trop abusé de la « Mokhette » (herbe qui après fermentation donne la célèbre « Digg’s » et peut éventuellement être fumée si elle est bien séchée) se mit à ravager entièrement la salle de réception.

Le plan de la résistance était simple, il fallait commencer par affaiblir la DSM pour démotiver les personnels de cette dernière et pousser Tully à renforcer ces efforts d’économies sur le dos de ses personnels. Ce qui aurais pour but de créer une mutinerie au sein d’un équipage désabusé et n’ayant plus rien à perdre. Cette partie s’effectua sans trop d’encombre, la Digging ayant dépassée la DSM depuis quelques temps, Tully ne pressentant rien resserra encore la pression sur ses équipages au bord de la révolte. Seuls les coup de fouets et les promesses d’abandons au milieux de l’univers sur des planètes vides tellement elles étaient exploitées retint les valeureux personnels à leurs poste de travail. Mais le plaisir n’était plus là depuis longtemps et les résultats étaient en baisse. Ce qui permit à Ravage de monter très rapidement dans le classement sans dévoiler l’identité de l’organisation secrette qui avait monté de toute pièce la chute du « vautour »... Après la chute de sa corpo, tully décida de faire passer des modifications majeure dans le classement pour dissimuler sa place réelle et ainsi endormir les membres de la résistance. Mais c’était trop tard... beaucoup trop tard.

Un nouvel empereur était né : Ravage « le humble ». pourquoi humble ? Me direz-vous. Et bien tout simplement pacequ’il ne désirais pas cette place, son voeu étant d’abdiquer au plus vite au profit des véritables garants de l’égalité, de la démocratie, de la fête retrouvée et de l’union des corpos. J’ai nommé le premier représentant de la Digging Inc. (la seule, la vraie). Et c’est en attendant la montée prochaine et inéluctable de Blutch (pseudo attribué au son émis dans les wc après abus de Digg’s), le futur empereur, que Ravage « le bon » tient le trône au chaud.

Mais attention ! Restons vigilants ! Tully n’as pas dit son dernier mots et en attendant que le futur empereur n’ordonne le libération inconditionnelle des personnels retenus prisonnier et soumis à l’esclavage sur les bancs de rame des galères tulamoriènes, as décider d’augmenter inconsidérément les temps de travails de ces esclaves en préparant une loi lui permettant de faire travailler son personnel en augmentant ses crédits point des tours 3 et 4 à 15pts chacun. C’en était trop, ce fut l’étincelle qui mit le feu aux poudres. Et dans un soulèvement digne des plus grandes mobilisations salariales du passé, tout le personnel sans exception déclara la grève totale et illimité. Ils n’ont qu’une seule revendication : « Blutch au pouvoir ! »

Je vous le dit tout de Go mes amis, libérons ces pauvres gueux et accédons à leur revendication simple.

Blu.. (heu non) Anonyme...

Forum
Répondre à cet article

A télécharger

Pas de documents à télécharger pour cet article


puce Plan du site puce Contact puce Mentions légales puce

RSS

2001-2014 © Le site de Beuz - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.73.2
Hébergeur : Beuselinck